• Clara Jacono

15 astuces pour réussir son entretien d’embauche



Aller en entretien, c’est stressant.


On ne sait souvent pas trop à quoi s’attendre, ni même comment bien se présenter.


Que ce soit votre 1er ou 100ème entretien d’embauche, voici quelques astuces de nos conseillers pour mettre toutes les chances de votre côté et cartonner en entretien !



# 1 - Sourire, dire bonjour et rester courtois



En arrivant, envers la personne de l’accueil.


Au moment de votre entretien, envers la/les personne(s) que vous rencontrez.


En partant, envers la personne de l’accueil (qui n’est peut-être pas la même que celle du début).


Mais aussi, envers les personnes que vous croisez, en allant aux toilettes, dans les ascenseurs, etc.


Parce que oui, TOUTES ces personnes travaillent dans l’entreprise pour laquelle vous allez passer un entretien. Et TOUTES ces personnes vont pouvoir témoigner de votre prestation. Ils seront plus tard vos collaborateurs, alors autant vous montrer sous votre meilleur jour !





# 2 - Jeter sa gomme à macher



Avoir son interlocuteur qui mache une gomme quand il nous parle, c’est gênant, et grossier.


Pour avoir une haleine fraiche, mieux vaut privilégier des pastilles à sucer !





# 3 - Jeter son café à emporter



Certains candidats arrivent en entretien avec un grand café à emporter à la main.


Pire encore, certains continuent à le siroter pendant l’entrevue.


Pour réussir son entretien, mieux vaut éviter l’ambiance « salon de thé ». On gardera sa boisson pour après sa rencontre !


En revanche, rien ne vous empêche de garder une petite bouteille d’eau avec vous. Et en plus, boire quelques gorgées d'eau aide contre le stress !







# 4 - Éteindre son cellulaire



Quand on est recruteur, on fait face à de nombreuses situations, plus ou moins difficiles à gérer.


L’une que l’on déteste le plus ?


Avoir un candidat dont le téléphone sonne pendant l’entretien… ET QUI Y RÉPOND !!!


Que ce soit un appel de votre grand-mère, un rappel de payer le stationnement ou un SMS de votre magasin préféré, avoir un télép hone qui sonne ou même qui vibre, c’est à proscrire absolument !


Et, par-dessus tout, on n’y répond pas.


Le mieux ? l’éteindre, tout simplement. Ou de le mettre en silencieux (mais le silencieux qui ne vibre pas, hein).







# 5 - Ne pas fumer avant l’entretien



Un entretien d’embauche peut être vraiment stressant, et beaucoup de personnes ont l’habitude d’évacuer leur stress avec la cigarette (ou autre).


Malheureusement, fumer avant un entretien d’embauche peut avoir un effet très négatif. En effet, l’odeur de cigarette va rester très présente dans votre haleine, vos vêtements, vos mains. Ce n’est vraiment pas idéal pour une première impression !


Que votre interlocuteur soit fumeur ou non, cette odeur peut vraiment déranger.


Solution : fumer… après son entretien ! Et boire de l’eau avant, pour se détendre et s’hydrater.







# 6 - Se débarrasser de ses affaires au vestiaire



Nos hivers québécois sont rudes, et nous sommes parfois confrontés à des tempêtes de neige sur la route d’un entretien d’embauche.


Malheureusement, arrivé sur place, on dégouline de neige et d’eau et on met des graviers et du sel partout avec nos chaussures. Sans parler des sacs ou parapluies qui nous encombrent.


Fort heureusement, la plupart des entreprises prévoient un vestiaire à l’accueil.


Astuce : demander si l'on peut laisser ses affaires au vestiaire (après avoir dit bonjour à la personne à l’accueil avec un grand sourire bien sûr 😉).


Prévoyez donc une petite paire de chaussures propres dans votre sac, et laissez vos affaires encombrantes au vestiaire (bottes d’hiver, manteau, écharpe, pulls, sacs volumineux, etc). On ne vous remerciera qu’assez de votre excellente organisation et de petite attention, pour la personne qui fait le ménage, et pour l’esthétique des bureaux !






# 7 - Donner une bonne poignée de main



Je vais vous donner le secret qui mettra le recruteur de bonne humeur…


Vous voulez savoir ce que c’est ?


Approchez un peu…



Une bonne poignée de main.


Ferme, courte et chaleureuse.


Pas trop forte.


Ni trop molle.


Et surtout pas moite.


C’est tout 😊






# 8 - Regarder son interlocuteur dans les yeux



Le contact visuel est essentiel.


Que vous soyez avocat, adjointe administrative, souscripteur d’assurances ou contrôleur financier, votre objectif en entretien est unique : savoir vous vendre.


Et pour cela, il faut instaurer un contact visuel.


La première étape ? la poignée de main.


On regarde TOUJOURS son interlocuteur dans les yeux quand on lui sert la main.


TOUJOURS.


Puis quand on poursuit la conversation, bien évidemment.






# 9 - Savoir vendre ses qualités



Nous l’avons dit, votre seul et unique objectif en entretien d’embauche et de savoir vous vendre.


Et pour savoir vous vendre, il n’y a qu’une astuce : restez vous-même.


Attention, rester soi-même ne veut pas dire parler de vos vacances en famille, ni de l’opération de votre chien, ni de votre passion pour les ornithorynques !


Rester soi-même, cela veut dire être naturel. Ce que vous avez à vendre, c’est votre expertise, votre savoir-faire, vos acquis. Et ce, qu’ils soient professionnels ou humains.


Dans le dernier cas, on cherchera à mettre en avant vos qualités : votre détermination, votre proactivité, votre prise d’initiative, etc.


Pour savoir comment faire, c’est simple, DEMANDEZ ! Parlez à vos anciens collègues de travail ou à votre entourage quelles sont vos qualités.


Vous pouvez aussi vous poser les questions suivantes :

- Quelles sont mes forces ?

- Que disent mes anciens employeurs de moi ?

- Qu'ai-je apporté aux entreprises pour lesquelles j'ai travaillé ?

- Qu'est-ce que je peux améliorer ?

- Qu'est ce qui me motive le plus dans les tâches que j’effectuerais dans ce poste ?


Cela ne vous préparera que mieux aux questions susceptibles d’être posées durant l’entretien !






# 10 - Connaitre l’entreprise, et la personne qui vous reçoit



Il n’y a rien de plus gênant lorsque, au bout d’un moment, notre interlocuteur nous demande ce que l’on connait de l’entreprise… et que l’on en a aucune idée !


Pour prouver votre intérêt et votre motivation pour le poste, il convient de savoir 1) où vous allez et 2) qui vous rencontrez.


Pour cela, rien de plus simple :


1) Partez à l’exploration du site internet de l’entreprise pour découvrir leur mission, leurs valeurs et leur secteur d’activités. Informez-vous au sujet des dernières actualités de l’entreprise, apprenez le nom du président et les grandes lignes de son parcours professionnel.


2) Allez consulter le profil LinkedIn de la personne qui va vous recevoir, ainsi que son profil sur le site de la compagnie. Connaître un peu son interlocuteur aidera bien souvent à briser la glace !


Le petit plus ? Visiter quelques profils LinkedIn de personnes occupants des postes similaires à celui que vous convoitez ! Vous « connaitrez » l’équipe et pourrez vous faire une meilleure idée du poste !






# 11 - Avoir bien pris connaissance du poste et poser des questions



Rien de plus agréable pour un recruteur que de rencontrer un candidat qui a pris connaissance du descriptif des tâches, et qui en a apporté une réflexion particulière.


Prendre connaissance des tâches du poste convoité, c’est aussi penser à ce qu'implique ce genre de poste et ce que vous connaissez sur le sujet.


Réfléchissez aux tâches que vous maitrisez réellement, et celles qu’il vous reste à apprendre pour répondre aux exigences du poste.


Attention : maitriser, c’est différent de « se sentir capable ». Si vous maitrisez les procédures de dépôts de brevets, c’est que vous en avez déjà fait. Si vous vous « sentez capable » d’en faire, c’est que vous n’en avez pas fait concrètement, mais que cela vous plairait, et qu’il va falloir vous former. Pour l’entreprise, cela ne représente pas la même chose.






# 12 - Planifier son trajet pour se rendre à l’entretien



Quand on se prépare à un entretien, on a surtout en tête la rencontre avec le recruteur. Mais ce n’est pas tout !


Quel moyen de transport utiliserez-vous pour vous rendre à l’entrevue ?


La voiture ? « J’ai entendu dire qu’il y avait un accident sur telle voie… »


Le métro ? « La ligne X est souvent en panne ces temps-ci… »


La plupart de nos candidats n’évaluent pas le temps pour se rendre à destination.


GROSSE ERREUR !


Arriver en retard en entretien, ou dégoulinant de sueur parce qu’on a traversé la moitié de la ville en courant, cela ne donne vraiment pas bonne impression et cela accentuera de beaucoup votre stress.


La solution : vérifiez le meilleur itinéraire sur google map.


Pensez aux travaux, au risque de congestion routière, à la neige et aux autres imprévus.


Regardez depuis Street View la façade de l’immeuble dans lequel vous-vous rendez.


Et surtout, prévoyez toujours un peu de temps en avance !






# 13- Prévoyez vos armes de Super Candidat (CV, papier, stylo)



Afin de montrer que vous êtes professionnel et organisé jusqu’au bout, munissez-vous d'un cahier de notes et d'un stylo. Cela vous permettra d’écrire les informations pertinentes que vous entendrez durant l’entrevue. Ces notes pourraient vous être très utiles dans le cas d’une deuxième rencontre.


N’oubliez pas non plus de prendre avec vous un CV imprimé, ainsi que des lettres de références ou une liste de références au bénéfice de votre futur employeur ! Cela ne fera que valoriser votre candidature !






# 14 - Maîtriser son CV



A priori, vous devriez quand-même pas mal bien connaitre votre vie.


Forcément, puisque c’est la vôtre.


Toutefois, notre expérience de recruteur nous amène le constat suivant : peu de gens maitrisent réellement leurs CV.


Maitriser son CV, cela veut dire :

- Connaitre les dates importantes : mois d’entrée en poste, mois de départ, date du diplôme…

- Se souvenir des détails des postes : les tâches par poste qui vous ont le plus plu, les emplois que vous avez occupés et qui sont le plus en lien avec l'emploi convoité…


Un candidat qui ne sait plus ce qu’il a fait de telle date à telle date, ou qui s’emmêle les pinceaux dans ses expériences peut paraître peu préparé et nonchalant. Faites attention !






# 15 - Soigner sa présentation



« Venez comme vous êtes… »


Oui. En un sens. On veut que vous soyez vous-même à l’entretien, c’est certain.


Cependant, il est fortement recommandé d’adapter son style à celui de l'entreprise.


Si l'environnement est décrit comme « corporatif» ? On sort le veston, pantalon/jupe, chemise et cravate.


Dans certaines entreprises, c’est plutôt le code vestimentaire « décontracté » qui est valorisé.


Renseignez-vous à ce sujet auprès de votre consultant au moment de la programmation de l’entretien !


Et dans tous les cas, souvenez-vous de ceci : il vaut toujours mieux être « trop habillé(e) », que pas assez.





Et voilà !


Avec tous ces conseils, vous avez toutes les cartes en main pour être le/la meilleur(e) en entretien !!!



Derniers tips de rappel pour la route ? Allez :


Souriez et soyez naturel. Cela vous détendra et vous donnera fière allure.


Demeurez concentré et répondez avec dynamisme.


Et si vous êtes très nerveux, mentionnez-le: « excusez-moi, je suis un peu nerveux(se) de vous rencontrer, mais si content(e) d'avoir cette opportunité. ».

Cela aura un effet « brise-glace » et votre interlocuteur saura vous mettre à l’aise 😊



Et vous, comment vous sentez-vous en entretien d’embauche ?



151 vues